• Quelques conseils pour bien préparer sa rentrée

     L’ORGANISATION DE LA CLASSE

     

    L’espace 

    L’enseignant doit penser à aménager l’espace de sa classe afin d’offrir aux élèves un cadre de travail fonctionnel, accueillant et agréable :

    - Prévoir des espaces spécifiques lorsque c’est possible (coin bibliothèque, espace regroupement, tables prévues pour travailler avec un petit groupe …)

    - Organiser l’espace pour pouvoir circuler entre les tables, ne pas être gêné par les manteaux, les cartables …

    - Réfléchir à l’emplacement et à la disposition des affichages afin de favoriser la prise de repères pour les élèves

    - Prévoir la mise à disposition du matériel collectif qui doit être accessible

    - Veiller à l’installation judicieuse des élèves : l’élève doit parfaitement voir le tableau de sa place, prendre en compte également les élèves présentant des déficiences d’ordre visuel, auditif ou moteur…

    L’aménagement est évolutif sur l’année et dans la journée selon le type de travail proposé.

     Gestion du temps 

    Se référer au B.O. hors-série n° 3 du 19 juin 2008 pour construire son emploi du temps et prendre en compte le cadre institutionnel des horaires d’enseignement pour l’école primaire.

    Une séance ne devrait pas dépasser 45 minutes au cycle 3 (CM1-CM2), 30 minutes au cycle 2 (CP, CE1, CE2), voire moins à l’école maternelle.  

    Veiller à alterner les modes de fonctionnement (collectif, par groupes, par binômes, individuel, oral / écrit, aucune forme de travail ne sera oubliée) et articuler les apprentissages en les ancrant explicitement dans un domaine disciplinaire.

    Nécessité de positionner les apprentissages, de penser les transitions entre les séances en créant un temps de « repos », de « relâchement », avant une nouvelle activité qui nécessitera que les élèves se concentrent à nouveau :

    Exemple : chant, poésie, jeux de doigts, lecture d’une histoire courte, repérage sur l’emploi du temps, etc.…

    Penser les apprentissages pas seulement à la journée, à la semaine, mais aussi sur la période. L’élaboration de programmations d’apprentissages et de progressions est indispensable.

    Respecter les horaires des récréations (l’horaire moyen qui leur est consacré est de 15 minutes par demi-journée).

    La durée de la semaine scolaire des élèves à l'école maternelle et à l'école élémentaire est fixée à vingt-quatre heuresCf onglet "Les horaires" pour une répartition par matières avec ou sans récréations déduites 

    Les élèves en groupe restreint peuvent bénéficier au maximum d’une heure supplémentaire consacrée aux activités pédagogiques complémentaires.

     

    Gestion des outils

     

    De la classe et de l’école : manuels, TIC, matériel pédagogique, jeux, documentation pédagogique à destination des maîtres (livres du maître, site WEB, bibliothèque pédagogique), documentation générale à destination des enfants. (CD ROM, cartes, vidéos, BCD de l’école).

    Dès le début de l’année scolaire, il est indispensable d’apprendre aux élèves la gestion du matériel et d’être très rigoureux au quotidien. Il faut prendre le temps, le soir, de faire vérifier par un élève responsable s’il ne manque pas du matériel qui aurait été égaré (crayons, gomme, stylos, règle, etc.).

    Organiser et gérer les supports : tableaux, affichages, manuels et traces écrites, photocopies (à utiliser avec modération).

     

    Le tableau : outil spécifique, indispensable et incontournable.

    • Le préparer avant la classe (de même que tout autre support collectif nécessaire) pour ne pas perdre inutilement du temps au cours de la séance.

    • Veiller à la qualité de sa propre écriture (soignée et normée) et de l’orthographe.

    • Organiser les différentes parties du tableau : penser à l’espace nécessaire pour présenter, ajouter des commentaires, choisir le tableau central ou les côtés pivotants en fonction de l’évolution prévisible de la séance (ne pas devoir effacer ce qui doit servir de référence).

    • Penser à utiliser des couleurs pour mettre en évidence l’essentiel.

    • S’il y un double cours, organiser les tableaux toujours de la même manière (à droite, un niveau, à gauche l’autre).

     

    Les affichages

     

    Ils doivent être lisibles, visibles et accessibles pour être utilisés par les élèves. Ils sont les reflets de la vie de la classe et ont une fonction de communication. Ils influencent les attitudes et les habitudes des élèves.

    Les élèves doivent pouvoir y faire référence pour retrouver une information, qu’elle concerne l’organisation de la classe ou une notion étudiée.

     

    Trois types d’affichage :

    L’affichage institutionnel : obligatoire

    Il s’agit de l’emploi du temps, de la liste des élèves répartis par âge et section, du règlement intérieur, des plannings d’occupation des lieux collectifs (BCD, gymnase, salle informatique, salle arts plastiques etc.), des consignes d’évacuation des locaux en cas d’incendie.

    Cet affichage n’est cependant pas la « propriété du maître » et implique un travail avec les élèves pour une nécessaire appropriation de ces différentes informations, cette approche sera plus ou moins approfondie suivant le cycle et le niveau de la classe.

    L’affichage didactique :

    - Planification des apprentissages et mise en mots des projets de la classe, il permet à l’élève de structurer sa représentation d’une année d’école, il permet aussi au maître de contrôler le bon cheminement des actions. C’est un outil de cohérence. Il s’agit des progressions et des programmations. cf onglet "Programmation progression C1 C2 C3" (progressivité selon les classes) 

    - Mémoire de la vie de la classe : témoin des apprentissages, il s’agit des différents écrits liés aux apprentissages : synthèse de leçons, règles, textes, exposés.  

    Dans la construction des apprentissages, il montre les avancées du groupe, il rapporte les conclusions. Cet affichage fait l’objet d’un changement régulier dès lors qu’une notion est acquise, il n’est pas détruit et sera stocké ailleurs, accessible si besoin est.

    L’affichage esthétique

    Musée de la classe et support des réalisations des élèves.

    Il contribue à l’éducation du regard, à l’acquisition d’une première culture artistique et à la découverte du patrimoine culturel.

    On y trouvera : des reproductions d’oeuvres d’art, les travaux des élèves pour lesquels on aura veillé à la mise en valeur « comme au musée » en pensant l’encadrement, la lumière, la disposition et en évitant toute accumulation. Cet affichage fera l’objet d’un renouvellement fréquent, permettant à tous d’exposer.

     

    Attention, il faut savoir qu’une affiche qui n’évolue pas n’a plus d’effets au bout de quelques semaines. 

     

    Ne pas afficher des renseignements confidentiels concernant les enfants en particulier (Projet d’Accueil Individualisé, suivis par le RASED, …). Par contre, les renseignements seront regroupés dans le registre d’appel pour être transmis, en cas d’absence, à l’enseignant remplaçant.

     

    TENUE DES DOCUMENTS REGLEMENTAIRES

     

    Registre d’appel

     

    Sa tenue quotidienne doit permettre de s’assurer de la fréquentation régulière des élèves. L’appel doit se faire dès l’entrée des élèves en classe, chaque matin et chaque après-midi. Le registre doit être immédiatement renseigné.

     

    Les absences doivent être comptées par demi-journée, motivées et totalisées à la fin de chaque jour et de chaque mois. Toute absence non justifiée de plus de quatre demi-journées doit être signalée au directeur.

     

    Une moyenne de fréquentation doit être établie chaque mois et visée par le directeur : c’est le pourcentage des présences effectives. Pour cela :

    - diviser le nombre de présences effectives par le nombre de présences possibles

    - calculer tout d’abord la moyenne des présences :

    Total des présences effectives

    Nombre de demi-journées

    Puis calculer le pourcentage

    Moyenne x 100

    Nombre d’inscrits

    En cas de déplacement de la classe (gymnase, sortie, piscine, classe d’environnement...), y compris à l’intérieur de l’école, le cahier d’appel doit être emporté par l’enseignant ainsi qu’en cas d’alerte au feu ou d’évacuation.

    Le registre d’appel doit être archivé par le directeur en fin d’année scolaire.

     

     Programmations, progressions  

    Elles consistent à se donner des repères dans le temps (construction par périodes), à prévoir un rythme des apprentissages et des acquisitions, à définir le court, le moyen et le long terme tout en conservant une certaine souplesse de fonctionnement.

    Toute programmation dans une discipline sera élaborée en collaboration avec les autres enseignants du cycle (travail à envisager lors des conseils de cycle). Il est nécessaire de tenir compte dans les progressions :

    - des compétences disciplinaires des programmes,

    - des acquis et des rythmes des enfants.

    Il est important de bien cibler les compétences déjà acquises pour déterminer celles qui sont à acquérir dans le courant de l’année et établir les progressions en conséquence et leur programmation.

     

    Programmations :

    Succession des contenus inscrits dans les programmes et leur répartition dans le temps (cycle, année, période).

     

    Progressions :

    Déclinaison des compétences de fin de cycle à acquérir, exprimées en termes d’objectifs d’apprentissage évaluables : l’enfant est capable de …

    Les progressions sont évolutives, elles montrent l’enchaînement logique des différentes capacités constitutives des compétences à construire en lien avec les contenus des programmes.

    En aucun cas, le sommaire d’un manuel scolaire ne saurait en tenir lieu.

     

    Emploi du temps

     

    L’emploi du temps est un document institutionnel qu’il convient d’afficher dans sa classe. Il s’agit d’un instrument de travail qui permet une gestion équilibrée de l’action pédagogique. L’emploi du temps donne le cadre de rédaction pour le cahier-journal. C’est un outil qui permet de régler l’organisation de l’enseignement de toutes les disciplines obligatoires à l’école, dans le cadre opérationnel de répartition des activités au cours de la semaine. Il peut évoluer tout au long de l’année en fonction des projets (modules d’apprentissage : en EPS, sciences, rédaction …).

     

    Emploi du temps hebdomadaire :  

    Sa conception est un acte pédagogique important, prenant en compte le rythme chrono- biologique de l’enfant, respectant les horaires assignés à chaque discipline, construisant harmonieusement les moments de la journée et de la semaine.

    L’emploi du temps favorise la structuration du temps et, de ce fait, il doit être connu des élèves.

     

    Cahier-journal

     

    C’est le document (cahier, classeur …) institutionnel sur lequel figurent toutes les séances d’apprentissage proposées quotidiennement aux élèves. Fil conducteur de la journée, il indique aussi au remplaçant éventuel la prochaine séance à entreprendre dans chaque domaine.

    Il est indispensable, car c’est avant tout un outil de réflexion pédagogique.

     

    Comment le rédiger ?

    - Il est préparé avant la journée et annoté en fin de journée (bilan).

    - Ce document de communication clair et lisible doit rester dans la classe.

    - Il convient d’y porter chaque jour, dans l’ordre prévu et en y précisant les horaires, toutes les rubriques figurant à l’emploi du temps affiché dans la classe.

    - La présentation adoptée tient compte des différents cours, groupes ou niveaux. La présence alternée de l’enseignant auprès de chacun de ceux-ci y est clairement indiquée.

    - Chaque jour, deux séances au minimum, prises dans des domaines disciplinaires différents, feront l’objet d’une fiche de préparation détaillée (voir plus bas). Seuls leurs titres figureront sur le cahier-journal avec l’indication « voir fiche n°… ». Le numéro d’ordre replace la séance dans la programmation.

    - Les séances pour lesquelles il n’y a pas de fiches de préparation sont détaillées dans le cahier journal : titre de la séance, objectif(s) visé(s), déroulement succinct et modalités de mise en oeuvre.

    - En début de semaine ou de période, des pages peuvent être utilisées pour noter les perspectives de travail, préciser les projets en cours …

    - Attention à ne pas faire se succéder plusieurs séances de recherche, d’exercices d’application ou d’évaluation et de faire varier les modes de regroupement (travail individuel, en groupe, collectif).

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :